Le terroir


Le terroir du chocolat

cacaoAu début du XVIe siècle, les conquistadores espagnols  furent complètement foudroyés par ce qu’on appela « l’or brun » et qui, adouci par du sucre de canne, pouvaient revigorer les papilles des plus endurcis. Depuis, le chocolat a fait son chemin et est devenu un produit de luxe incontournable dans le monde entier au même titre que le vin ou le café. Et comme ces deux produits, on apprend encore à le découvrir à travers son terroir qui influence ainsi le goût à la consommation. Les gens pensent encore à tort que le chocolat ce n’est qu’une saveur uniforme que l’on retrouve dans toutes les barres de chocolat commerciales ou les petites pâtisseries qu’on achète pour faire plaisir à l’être aimé lors d’événement particulier ou non. Les géants du marché du chocolat gardent en tout temps caché la provenance des fèves avec lesquelles ils travaillent et pourtant, cela un impact fort important sur le En effet, on comprend très vite dans le monde du chocolat qu’il y a tout un écart de goût quand on choisit de travailler avec une fève de l’Ouganda ou une fève de l’Équateur ou de l’île de Madagascar. Et c’est cet univers qu’ouvrent tous

Cacaoyer - Colombia Huila

Cacaoyer – Colombia Huila

ceux qui travaillent la fève dans ce qu’on appelle le « bean to bar ». Quel plaisir nous avons à découvrir le goût très fruité, très raisin de la Madagascar! Un goût que très peu de gens ont pu expérimenter, car voilà… le chocolat est très loin d’avoir un goût uniforme comme on tente de vous le faire croire depuis très longtemps. Le parallèle avec le vin est souvent pertinent pour comprendre la complexité des goûts selon les caractéristiques physiques de la provenance du produit. Dans l’univers du vin, par exemple, les viticulteurs spécialisés dans la culture et l’élevage de la vigne sont en relation étroite avec l’élaboration du vin et la vinification et ceux-ci sont même producteurs de vin. Cela permet d’avoir beaucoup d’informations sur le produit, les cépages utilisés et l’impact de l’environnement sur le produit fini. Dans le cas du cacao, les agriculteurs sont tout autant spécialisés dans la culture de leur produit de prédilection et le terroir a tout autant d’impact sur le produit fini. La grande différence avec l’univers du vin, c’est qu’en général, les grands fabricants de chocolat encouragent la perception que le cacao et le chocolat sont un produit de commodité générique un peu comme la farine, le sucre et le sel. Et le lien avec l’agriculteur est très peu mis de l’avant dans leur stratégie marketing. Ils se mettent beaucoup en avant- scène s’attribuant tout le savoir-faire et tout ce que la fève de cacao peut donner.

Tablette de chocolat - Madagsacar, Ambanja

Tablette de chocolat – Madagsacar, Ambanja

Notre démarche se rapproche beaucoup plus des fabricants de vin en mettant le terroir et l’origine de la fève à l’avant-plan. Chaque tablette de chocolat a pour but de rapprocher le plus possible le consommateur de l’origine de la fève en permettant d’exprimer à travers lui tout ce que la fève de cacao a à donner. Nous nous positionnons donc comme un entremetteur entre vous et les producteurs de cacao. C’est à travers notre savoir-faire que nous pourrons fabriquer des chocolats de grande qualité qui vous permettront de découvrir les plus grands terroirs de la planète.